Depuis trois ans maintenant, les journées passées au travail ne suffisent plus à absorber la tâche à accomplir.
Je ramène à la maison de quoi occuper mes soirées et une partie de mes WE
(au grand dam des Quatre d'ailleurs).
La possession depuis quelques mois d'un petit bijou de technologie ultra plat et ultra léger,
auquel j'ai déjà confectionné un écrin, m'aide beaucoup,
mais n'a pas réglé le problème de l'absence d'un bureau pour moi à la maison,
et des douleurs de la nuque engendrées par un écran trop bas
lorsque le bijou en question est posé directement sur la table.
Autre petit souci : je dois pouvoir remballer tout ça rapidement
quand la table de la salle à manger doit être utilisée à d'autres fins.
J'ai donc gambergé un peu et imaginé ce pupitre personnalisé,
qui me rend bien des services, surtout depuis que mon genou abîmé me contraint à travailler depuis la maison.
L'écran est ainsi réhaussé de 15 cm, les casiers à l'avant accueillent ma tâche en cours qui reste à portée de main,
et le casier à l'arrière accueille clavier, souris et alimentation lorsque je dois déménager mon petit bazar.

Woman at work (3)

Woman at work (5)
Patron et montage homemade
Forunitures (carton, bristol, skivertex noir, papier japonais métallisé, imprimé rose et noir) : L'Eclat de Verre -Lyon 7ème

Woman at work (9) Woman at work (10)
Woman at work (12) Woman at work (13)
Woman at work (3) Woman at work (15)
Woman at work (17) Woman at work (18)